Superfinale Brésil: Attente stressante

Publié le par Maxime Pinot

Après un voyage, disons, épique (entre course à Londres et avion manqué à Miami à cause de l'obsession sécuritaire américaine), me voilà donc en train d'attendre avec Honorin, Charles, Seiko et Francisco mes bagages qui ne sont jamais arrivés à bon port. Ils seraient actuellement à Sao Paulo... Va savoir pourquoi ! Vous me direz, au moins ils sont au Brésil...

Je tire donc mon chapeau à American Airlines, qui en plus de les perdre, nous raccrochent au nez lorsque nous les appelons. Véridique..

Je n'ai donc que le tracking de mes bagages pour suivre l'évolution d'une situation qui pourrait rapidement devenir catastrophique. En effet, la compétition commence mercredi et il ne reste plus que 2 jours. Je ne me fais même pas d'illusions pour aujourd'hui. Sans parler du fait que je risque d'ouvrir pour la première fois ma voile lors de manche d'ouverture. Ce qui serait déjà, au final, quelque chose de réjouissant... Je m'en accommoderai.

En attendant, nous faisons un peu de tourisme, regardons les cumulus bourgeonner dans le ciel, et envions nos amis qui profitent des bonnes conditions et d'un peu de fraîcheur là haut.

Governador Valadares semble être une ville bien animée, ce qui change de nos lieux habituels de compète. Heureusement, car nous avons un peu de stress à tuer.

La bonne ambiance est là avec les copains, et la caïpirinha est savamment dosée ! Vous m'en remettrez une...

All fingers crossed !

Max

Superfinale Brésil: Attente stressanteSuperfinale Brésil: Attente stressante
Superfinale Brésil: Attente stressanteSuperfinale Brésil: Attente stressante
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ivan 13/01/2014 10:38

Je croise les doigts pour tes bagages!
On est avec toi Max!